Municipales: les photos #selfisoloir fleurissent sur les réseaux sociaux

le
0
Municipales: les photos #selfisoloir fleurissent sur les réseaux sociaux
Municipales: les photos #selfisoloir fleurissent sur les réseaux sociaux

"A voté !" : sur les réseaux sociaux, c?est en image, et sous le hashtag #selfisoloir, que les électeurs mettaient en scène, sur le mode de l?autoportrait, dimanche, leur participation au scrutin, une pratique de plus en plus populaire, à la limite du code électoral."Finalement j?y suis allé", lâche @Tibouc_is_god, alias Thibaut Bouquet, en guise de légende d?un autoportrait un peu flou, où le visage du jeune homme, apparemment tenté par l?abstention, se découpe sur le rideau bleu plastifié de l?isoloir."C'est pas mon meilleur profil mais j'ai pas réussi à faire mieux", ajoute, dans un autre tweet, ce Lyonnais aux yeux clairs et fins cheveux châtains. "Je suis resté 10min dans l'isoloir à faire des selfies", précise-t-il.Depuis l?ouverture des bureaux de vote dimanche matin, ils sont des milliers d?électeurs à avoir tweetté des "selfies" dans le lieu le plus intime ? et règlementé -- des bureaux de vote.Plutôt jeunes, et masculins, les électeurs posent, avec en main l'enveloppe bleue dans laquelle ils ont glissé leur bulletin.Certains comme @RaymondvanDoorn, un fonctionnaire néerlandais, chargé de mission au ministère du Développement durable à Paris, selon son profil, vont jusqu?à préciser à qui ils ont donné leur voix : "Une vote en plus pour @Anne_Hidalgo et un véritable #selfisoloir", précise-t-il, en référence aux nombreux faux ou parodies qui circulent sur les réseaux.C?est d'ailleurs aux Pays-Bas que la pratique est apparue, lors d'élections municipales mercredi. Elle a aussitôt été officiellement autorisée par le gouvernement néerlandais.En France, rien n'interdit les selfies dans l'isoloir à partir du moment "où cela ne porte pas atteinte à la sincérité du scrutin, ni ne trouble l'ordre public à l'intérieur du bureau de vote", dit Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur interrogé par l'AFP."Pour autant, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant