Municipales : les champions de la fraude électorale

le
1
Photo d'illustration - Achat de vote, magouilles électorales, petits arrangements entre concurrents... Ces élus, qui voulaient briguer une mairie, et qui ont finalement été condamnés par la justice.
Photo d'illustration - Achat de vote, magouilles électorales, petits arrangements entre concurrents... Ces élus, qui voulaient briguer une mairie, et qui ont finalement été condamnés par la justice.

À droite comme à gauche, certains candidats se laissent parfois dévorer par leurs ambitions - au détriment de la légalité. Clientélisme pour les uns, fausses procurations pour les autres... Des politiques véreux sont prêts à tout pour remporter le scrutin. Certains, bien connus, sont allés jusqu'à acheter leurs voix. Quand d'autres se sont tout bonnement contentés de créer des listings d'électeurs fictifs. Dans le livre Délits d'élus, publié aux éditions Max Milo, Graziella Riou Harchaoui et Philippe Pascot ont dressé un long inventaire des magouilles d'élus en tout genre. Les archives judiciaires font le reste. Palmarès.Des bulletins de vote plein les chaussettesEn 2008, lors des élections municipales, des bulletins de vote sont retrouvés dans les poches et les chaussettes du président d'un des bureaux de vote de Perpignan. L'homme n'est autre que le frère d'un colistier de Jean-Paul Alduy, maire de Perpignan jusqu'en 2009 et président de la communauté d'agglomération. Il sera surpris une "deuxième fois en pleine tentative de faire disparaître des enveloppes contenant des bulletins de vote" d'une autre liste, explique le Conseil d'État. Le 7 octobre 2008, le tribunal administratif de Montpellier invalide les élections municipales. Jean-Paul Alduy est finalement réélu l'année suivante, avant d'abandonner son mandat pour se consacrer à ses autres activités politiques. Anecdote amusante : lors du procès, un des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le vendredi 28 mar 2014 à 12:14

    ils ont le droit de presaque tout, ces élus du peuple*******ILS ONT VOTé LES LOIS POUR MINIMISER LES CONDAMNATIONS , comme leurs impôts.... !!!!! DEHORS