Municipales : le logo de campagne de Philippot déplaît aux jeunes gaullistes

le
1
Le vice-président du Front National s'est attiré les foudres d'une association gaulliste à cause d'un montage associant une Croix de Lorraine entourée de la flamme frontiste.

«Puisque tout recommence toujours, ce que j'ai fait sera, tôt ou tard source d'ardeurs nouvelles, après que j'aurai disparu», disait le Général de Gaulle. Depuis ce week-end, les ardeurs sont venues d'une association politique, l'UJP («Union des jeunes pour le progrès»), se réclamant du gaullisme.

Leur colère? Un graphisme utilisé par Florian Philippot dans sa campagne pour les municipales de 2014 à Forbach (Moselle) montrant une Croix de Lorraine entourée de la flamme du Front National. Un visuel qui a provoqué l'ire du président de l'UJP, Rudolph Granier: «Notre vision de la France ne peut se confondre avec des héritiers du fascisme italien, des tenants pétainistes ou pêle-mêle des xénophobes, antisémites ou racistes.»

Dans une lettre (voir-ci dessous) envoyée à la fondation...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le lundi 16 déc 2013 à 22:06

    L' UJP, encore jeunes et déjà la langue de bois... Comme chantait Brassens, l'âge ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.