Municipales : le juge Thiel candidat à Nancy

le
0
Connu pour ses passages dans des émissions de télévision, le juge Thiel se présente à Nancy.
Connu pour ses passages dans des émissions de télévision, le juge Thiel se présente à Nancy.

Gilbert Thiel se lance en politique. À quelques mois de la retraite, le célèbre juge antiterroriste, bientôt 66 ans, figure en bonne position (7e place) sur la liste de Laurent Hénart (UDI-UMP), candidat à la succession d'André Rossinot à Nancy. "Je connais Laurent [Hénart] depuis plusieurs années, j'apprécie son absence de dogmatisme et son tempérament modéré", évoque le magistrat, qui pourrait hériter, en cas de victoire, du poste d'adjoint à la sécurité. À ceux qui évoquent une "grosse prise" pour le candidat de la droite nancéienne - avocat à la ville -, Gilbert Thiel répond sur le mode de l'humour : "Je n'ai aucune appétence pour les hameçons, je ne suis d'ailleurs pas né sous le signe du poisson, mais de la balance", a-t-il confié récemment à L'Est républicain. Gilbert Thiel, qui dément vouloir entamer une carrière politique, souhaite "apporter sa modeste quote-part" à la gestion des affaires municipales. "Je suis membre de la société civile et entends bien y rester", insiste-t-il."La diabolique de Nancy"Né à Metz, Gilbert Thiel, premier juge de la galerie Saint-Éloi (le pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris), a commencé sa carrière de magistrat à Nancy où il fit sensation dans les années 1980 en instruisant notamment l'affaire des fausses factures de Nancy et de Toul, qui allait encourager par la suite un certain nombre de ses collègues à s'intéresser aux affaires de corruption...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant