Municipales : Hollande face à sa première consultation nationale

le
0
Même si le PS s'efforce de réduire le scrutin municipal à des enjeux locaux, le chef de l'État reste attentif.

À élection locale, enjeu local? N'en déplaise aux socialistes qui s'efforcent de minimiser l'impact des questions nationales dans la campagne des municipales, le scrutin de mars 2014 aura bien valeur de test pour François Hollande. Tout simplement parce que ce sera la première fois depuis son élection en mai 2012 que les Français s'exprimeront dans les urnes. Le président de la République le sait et accorde une attention discrète, mais réelle, à la préparation de ce scrutin clé. Pour Hollande, les élections municipales marqueront l'entrée dans une séquence électorale d'un an, avec pas moins de cinq consultations jusqu'à mars 2015. Dès le mois de juillet 2013, il avait reçu à l'Élysée les chefs de parti de sa majorité (PS, Verts, PRG) et avait alors donné une consigne et une seule: travailler au «rassemblement de la gauche dès le premier tour». Les soc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant