Municipales : Hidalgo et NKM lancent la bataille de Paris

le
0
Municipales : Hidalgo et NKM lancent la bataille de Paris
Municipales : Hidalgo et NKM lancent la bataille de Paris

La bataille des municipales parisiennes de 2014 a bel et bien débuté ce mardi. Au lendemain de la victoire de Nathalie Kosciusko-Morizet à la primaire UMP, Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, a dévoilé en fin de matinée son équipe de campagne. Sa rivale, députée de l'Essonne, s'est, de son côté, déplacée dans le quartier de la zone d'aménagement concertée Clichy-Batignolles (17e) sur le thème phare du logement.

«La candidate de la droite parisienne est là, la bataille s'engage», a résumé la première adjointe du maire de Paris, 53 ans, invitée à réagir à la victoire de NKM, 40 ans, sur Radio Classique.«Je n'ai peur de personne, y compris de Nathalie Kosciusko-Morizet», a assuré la candidate, favorite des sondages.

Une équipe de 65 personnes autour d'Hidalgo

Porte-paroles, chargés de mission et autres conseillers en stratégie... Pour partir à la conquête de la capitale, Anne Hidalgo a constitué une équipe de 65 personnes. La première adjointe de Bertrand Delanoë a présenté la liste de ses principaux collaborateurs lors d'une conférence de presse devant le café Jolis Mômes, dans le 9e arrondissement. «J'ai voulu une équipe à l'image des Parisiens, paritaire, renouvelée, toutes générations confondues et avec des personnes engagées, venant de la vie politique ou associative», a déclaré la candidate à la mairie de Paris. Trente femmes sont présentes.

Parmi les personnalités socialistes parisiennes qui entourent la candidate : David Assouline, sénateur de Paris, figure dans la cellule «Riposte» ; Jean-Marie Le Guen, député et maire adjoint de Paris qui avait menacé pendant quelques mois de se présenter à une éventuelle primaire socialiste, est chargé du «Projet Grand Paris». Jean-Louis Missika, déjà président de l'association lancée en octobre dernier pour recueillir les propositions des Parisiens, Oser Paris, partagera avec Rémi Féraud, maire du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant