Municipales : guerre ouverte au PS à Montpellier

le
0
La rue de Solferino doit dénouer ce mercredi l'imbroglio de Montpellier où trois postulants, dont la maire sortante Hélène Mandroux, se disputent l'investiture.

Montpellier,

La direction du Parti socialiste doit dire ce mercredi soir quelle est sa stratégie pour départager les trois principaux candidats PS à la mairie de Montpellier (Hérault), la maire sortante Hélène Mandroux, le président de l'Agglomération, Jean-Pierre Moure, et l'adjoint à la culture, Philippe Saurel. Les trois rivaux diront si, oui ou non, ils ont réussi à trouver un accord pour partir ensemble au combat de 2014, comme les y incite le parti. À défaut d'une entente, le PS pourrait recourir à des primaires ouvertes.

Mandroux, Moure et Saurel n'ayant pas réussi jusqu'à présent cet exploit, ils ont toute la journée à Paris pour fabriquer un arrangement de dernière heure dans une ambiance de zizanie de précongrès socialiste que contemplent les écologistes et le Front de ga...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant