Municipales en Russie : l'opposition requinquée

le
0
Le bon score d'Alexeï Navalny à Moscou est inédit. Un autre opposant, Evgueni Roizman, controversé, a mis la main dimanche sur Iekaterinbourg, quatrième ville de la Russie.

de notre correspondant à Moscou

Traditionnellement écartée de tout scrutin d'envergure, l'opposition russe a réussi, dimanche, à se frayer un chemin par la voie électorale. Au terme d'élections plus honnêtes et transparentes qu'ordinaire, le leader du mouvement de contestation au Kremlin, Alexeï Navalny, est parvenu à obtenir 27 % des suffrages, la meilleure performance qu'ait jamais réalisée l'opposition à Moscou. Sans surprise, le maire sortant, Sergueï Sobianine, qui avait été nommé par décret en 2010 par Vladimir Poutine, a été élu au premier tour, mais avec un score de 51 % très loin des traditions soviétiques. Ce résultat était même contesté lundi soir par plus de 9000 supporters de Navalny qui manifestaient dans le centre de Moscou en dénonçant de «graves violations él...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant