Municipales en Italie-Gênes devrait basculer à droite

le
0
    ROME, 25 juin (Reuters) - Le centre droit a réalisé de bons 
scores dimanche lors du second tour des élections municipales en 
Italie, et pourrait l'emporter dans la ville de Gênes, bastion 
traditionnel de la gauche, mais aussi à Vérone, selon des 
sondages à la sortie des urnes diffusés après la clôture du 
scrutin. 
    Le candidat soutenu à Gênes par la Ligue du Nord et Forza 
Italia obtiendrait, selon ces sondages, 52 à 56% des voix, 
contre 44 à 48% pour le candidat soutenu par le Parti démocrate 
(centre gauche, au pouvoir au plan national).  
    A Vérone, dans la vallée du Pô, la droite serait nettement 
en tête, tout comme à Catanzaro dans le Sud, à en croire les 
sondages à la sortie des urnes. 
    Les premières projections, fondées sur le dépouillement, 
devraient être rendues publiques vers 23h45 locales (21h45 GMT) 
et les résultats définitifs connus aux premières heures de 
lundi. 
    Lors du premier tour, le 11 juin, la coalition formée par la 
Ligue du Nord (anti-immigration) et Forza Italia (centre-droit), 
le parti de Silvio Berlusconi, avait enregistré des scores 
encourageants, arrivant en tête dans 13 des 22 capitales de 
provinces en jeu au second tour. 
    Ces élections municipales représentaient le dernier test 
électoral avant l'échéance des élections législatives, qui a été 
fixée à mai 2018 dans la Péninsule. 
 
 (Gavin Jones; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant