Municipales : deux candidats UMP à Cannes, plus aucun à Grenoble

le
0
La Commission nationale des investitures de l'UMP met la dernière main à la désignation de ses têtes de liste pour les élections municipales de mars prochain en traitant les dossiers les plus épineux.

Ils ont gardé «le meilleur» pour la fin. La Commission nationale des investitures de l'UMP s'est réunie trois heures durant mardi soir pour trancher les cas les plus épineux qui restaient à traiter en vue des municipales. «On voudrait que cela se passe comme à "L'École des fans", avec tous les participants qui gagnent à la fin, raconte un habitué des CNI du parti. Mais c'est surtout un exercice de patience où il faut sourire à tout le monde - toujours -, et mettre les points sur les «i» - souvent.»

Sourire à tout le monde, c'est ce que se sont efforcés de faire Jean-François Copé et François Fillon, les deux coprésidents de la CNI, dans l'examen du cas cannois. Depuis que Bernard Brochand, le maire de la cité azuréenne, a annoncé qu'il cédait sa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant