Municipales : des communes peinent à trouver leurs candidats

le
0
Dans certaines communes, la fonction d'édile ne fait plus rêver. Certains maires ont la plus grande difficulté à trouver leurs remplaçants.

Ras-le-bol, découragement, lourdeurs administratives... la politique de proximité n'a plus la cote. En mars prochain, plus de 36.000 maires seront élus, mais certaines communes manquent cruellement de candidats. Dans le village de La Membrolle-sur-Longuenée, près d'Angers (Maine-et-Loire), le maire sortant, Jean-Louis Gascoin, attend son successeur. À 66 ans, personne ne s'est encore manifesté pour le remplacer à la mairie qu'il occupe depuis bientôt dix-neuf ans. Aussi bien du côté de son équipe municipale que de ses 2000 administrés. «La vie d'élu est exigeante, explique-t-il au figaro.fr. Mais, après l'organisation d'une réunion d'information la semaine dernière, un nouveau leader devrait se manifester. Je n'étais pas et je ne suis pas irremplaçable.» Avec son indemnité mensuelle de 1200 euros, c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant