Municipales : ces élus qui nous coûtent trop cher

le
7
INFOGRAPHIES - Plus que quelques semaines avant les élections municipales. Le moment où jamais de se pencher sur les qualités de gestionnaires de nos élus.

Et ça continue! Les élus locaux sont les mauvais élèves de la rigueur. Malgré les nombreux appels à la raison lancés en 2012, les dépenses des administrations publiques locales se sont une fois de plus envolées: 242,5 milliards d'euros. C'est 7,2 milliards de plus qu'un an plus tôt (+ 3 %). Et comme, dans le même temps, les recettes avaient plutôt tendance à diminuer, la sanction ne s'est pas fait attendre: en 2012, le déficit des administrations publiques locales a tout simplement doublé, passant de 1,5 à 3,1 milliards d'euros.

Certes, l'Etat, endetté jusqu'au cou, a tendance à transférer une partie de ses charges sur les collectivités locales, décentralisation oblige. Mais tout de même: en pleine crise, nos édiles ne devraient-ils pas montrer davantage l'exemple? Les chambres régionales des compte...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • muck12 le mercredi 22 jan 2014 à 19:30

    simple prendre des photos et les envoyes au maire

  • heimdal le lundi 20 jan 2014 à 09:17

    François ,il est grand temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière !

  • JERIKAE2 le mercredi 15 jan 2014 à 18:09

    660 000 elus a mettre au regime ; et ca se pavane de piscine en terrain de sports en passant par des locaux somptueux surchauffés tout ca a credit supporté par les francais ; quelle honte

  • JERIKAE2 le mercredi 15 jan 2014 à 18:06

    les racai ll es pas forcement dans les cités hlm

  • juillia3 le mercredi 15 jan 2014 à 14:07

    l etat se deengage de beaucoup de charge sur le dos des collectivités pas etonnant et pendant ce temps, l etat dit faire des ecomomies de son coté magouille encore une fois

  • matt62 le samedi 11 jan 2014 à 12:30

    oui il suffit de regarder les employés municipaux la plupart sont rentrés socialement et non sur concours social social au frais du contribuable il faut voir des familles entiére y travaillent et les avantages nombre de congés suppléméntaires 2 jours du maire mardi gras féte des méres et j'en passe des CE et 2500 employés pour 60000 habiatants il faut le faire

  • M5441845 le vendredi 10 jan 2014 à 20:01

    Les collectivités locales, c'est le point culminant de la gabegie. Employés dont le nombre a augmenté de manière vertigineuses. Temps de travail réel ridicule, absentéisme pour maladie scandaleux, clientélisme politique et syndical... Mais il ne faut pas toucher a nos 36000 communes,nos départements archaïques, nos régions minuscules , nos métropoles,nos communautés urbaines...