Municipales : au lendemain du 1er tour, les alliances s'organisent

le
43
Le maire sortant socialiste de Strasbourg, Roland Ries et Alain Jund (EELV), à Strasbourg, le 24 mars 2014.
Le maire sortant socialiste de Strasbourg, Roland Ries et Alain Jund (EELV), à Strasbourg, le 24 mars 2014.

19 h 49. Bertrand Delanoë (PS) a souligné lundi que le total des voix de gauche à Paris, au premier tour des municipales, s'élevait à 50,3 %, "un résultat supérieur assez nettement" à celui de 2001, quand la victoire de ses listes face à une droite divisée avait fait basculer la ville à gauche. Le maire sortant de Paris, qui ne se représente pas, était interrogé par i>Télé sur sa supposée déception face à l'ordre d'arrivée du premier tour dans la capitale, où les listes de Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) ont devancé celles de la socialiste Anne Hidalgo (35,64 % contre 34,40 %). "J'aurais préféré plus (pour Anne Hidalgo), mais je constate que le total des voix de gauche à Paris, chiffre qui n'a absolument pas été cité par les journalistes, est de 50,30 (%), que le total des voix de droite c'est 43,30, et puis il y a 6,25 pour le Front national", a-t-il dit.19 h 30. Les centristes, qui se démarquent de l'UMP en affichant une position tranchée, "sans ambiguïté", contre le Front national, ont tiré leur épingle du jeu au premier tour des municipales dimanche en confortant leurs positions dans quelques grandes villes. "C'est une divine surprise", commente lundi Yves Jégo, député UDI. Dans la matinée, le parti de Jean-Louis Borloo a listé ses succès du premier tour : Bayeux, Montélimar, Montrouge, Meudon, Agen, Cambrai ou encore Sainte-Marie à la Réunion... "Niort, on l'espérait pour le second tour", poursuit Yves...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le mardi 25 mar 2014 à 20:16

    @fgino : @fgino est content, ça lui ouvre des horizons. Faudra aller se confesser après. Euh, ça ne doit pas être autorisé par le clergé ça, quoique!!!.

  • fgino le mardi 25 mar 2014 à 19:10

    slivo !! excellent !!

  • slivo le mardi 25 mar 2014 à 14:59

    A vouloir faire passer certaines lois, faut pas s'étonner d'être pris par derrière.

  • T20 le mardi 25 mar 2014 à 14:34

    Les magouilles politiciennes pour essayer de contrer l'expression du raz le bol des électeurs! Le "Rassemblement Ripoublicain", n'est rien d'autre que le terme "savant" pour renommer l'UM/PS!

  • knbskin le mardi 25 mar 2014 à 11:10

    .../... vers le financement de l'industrie (obligations privées et actions). Comme je n'ai aucune envie non plus de partir à l'étranger, je ne vois pas quoi faire d'autre, à part voter "Nous citoyens", qui a déjà eu plusieurs élus aux premier tour des municipales. C'est à mon sens la seule offre politique crédible actuellement.

  • knbskin le mardi 25 mar 2014 à 11:08

    Exactn M1945416 ... C'est très difficile de le faire quand on est en pleine vie active. Je tiens les propos que je tiens parce qu'à mon âge (62 ans ...) je n'ai plus de crédit à rembourser ni de problèmes de fin de mois. Ceci dit, si nous sommes nombreux à sortir des livrets et des supports d'AV en Euros, ça déplace des centaines de milliards d'Euros de la contrepartie de la dette d'Etat .../...

  • M1945416 le mardi 25 mar 2014 à 10:52

    quand à partir à l'étranger , le jour ou on sera retraité ok, au moins on aura un revenu, avec 20 ans de moins je dirai pas non, mais là , ça va pas le faire... que reste -il pour changer les choses ? le bulletin de vote, mais les profiteurs du système sont tellement nombreux , que c'est eux qui font le président

  • M1945416 le mardi 25 mar 2014 à 10:45

    oui mais bon, on a un salaire fixe, un crédit à rembourser ,donc je peut pas diminuer mon temps de travail, et après je sais pas comment leurs couper les vivres ... on achète juste ce qu'il nous faut et encore , alors bon...

  • knbskin le mardi 25 mar 2014 à 10:45

    Paradoxalement, il faut AUSSI restaurer les vraies fonctions de l'Etat (police, justice, armée, recherche, ...) avec ses fonctionnaires régaliens souvent paupérisés et sans moyens, vampirisés par des armées d'inutiles et de parasites. Mais bon, les fonctionnaires qui bossent ne sont pas ceux qui votent PS ... :)

  • knbskin le mardi 25 mar 2014 à 10:42

    Exact, SuRaCtA, donc on sort tous des livrets et des AV en Euros, contreparties de la dette d'Etat, et on vote "Nous citoyens", et on milite dans des associations genre "contribuables associés" ! :D C'est la façon de résister de l'intérieur. On peut aussi se barrer à l'étranger : c'est la résistance type "FFL". En France, le problème, c'est l'Etat et pas autre chose.