Municipales à Paris : un Belmondo candidat FN

le
0
La mairie du 3e arrondissement.
La mairie du 3e arrondissement.

À l'exception de sa grand-mère maternelle, autrefois secrétaire générale du Parti communiste à Alger, Jean-François Belmondo reconnaît être le premier de sa famille à se lancer en politique. Mais pour son baptême du feu, le neveu de Jean-Paul Belmondo se démarque nettement de son aïeule. Ce quinquagénaire, pharmacien et fils du producteur Alain Belmondo, se présente sur la liste Front national dans le 3e arrondissement de la capitale, où il réside, révèle Le Figaro. Il occupe également la fonction de directeur de campagne de cette liste, présentée mardi et conduite par une quadragénaire, Sophie Duval.

Cinq des six hommes de l'équipe de campagne sont homosexuels, selon cette dernière. Hasard ou volonté de "draguer" cette communauté, très représentée dans l'arrondissement ? Jean-François Belmondo s'en défend. "Nous n'avons rien fait pour, c'est le fruit du hasard et des rencontres de quartier", assure le candidat, qui se réjouit toutefois : la communauté gay "est devenue très ouverte au FN", selon lui. Insécurité, burqa et musulmans au programme

Mais les thèmes de prédilection du FN ne sont pas loin. Lors de la présentation de la liste mardi, en présence du numéro deux du parti, Florian Philippot, le neveu du monstre sacré du cinéma affirme s'adresser en priorité aux habitants et aux commerçants, "touchés par l'insécurité que tente de masquer la gauche". Jean-François Belmondo s'élève aussi contre "les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant