Municipales à Paris : NKM présente ses «chefs de file»

le
2
Municipales à Paris : NKM présente ses «chefs de file»
Municipales à Paris : NKM présente ses «chefs de file»

Sauf coup de théâtre, Nathalie Kosciusko-Morizet concocte une jolie surprise du chef pour jeudi. Selon nos informations, la candidate UMP à la mairie de Paris veut profiter de la conférence de presse convoquée en fin de matinée à son siège de campagne de la rue de la Lune pour dévoiler les noms de ses « chefs de file » dans les vingt arrondissements de la capitale. Manière de prendre tout le monde de vitesse, puisque cette liste n'était pas attendue avant la mi-novembre !

«Chefs de file», pas forcément têtes de liste

Si la championne de l'UMP accélère, c'est d'abord pour mettre la droite parisienne devant le fait accompli. Confrontée aux caprices des barons qui ne veulent pas décrocher et à la bataille entre copéistes et fillonistes parisiens qui reprend de plus belle pour truster les meilleures places sur ses listes, elle a décidé de trancher au plus vite. Ce jeudi, à 8 h 30, elle réunira d'ailleurs son bureau politique pour valider tous les chefs de file. Il ne s'agira pas à proprement parler de têtes de liste, car les discussions ne sont pas bouclées avec les centristes. « En fait, tout est prêt chez nous. On n'attend plus que la fin des négociations avec l'UDI et le MoDem pour savoir s'ils nous rejoignent », confie un proche.

Le vote ce jeudi des militants socialistes parisiens sur les têtes de liste de sa rivale Anne Hidalgo n'est pas non plus étranger à cette décision de passer la cinquième. NKM ne veut pas renvoyer une image de bisbilles dans son camp, au moment où les choses se pacifient chez l'adversaire. Concrètement, Rachida Dati devrait être désignée « chef de file » dans le VIIe arrondissement, Brigitte Kuster dans le XVIIe, Pierre-Yves Bournazel dans le XVIIIe, et Atanase Perifan dans le XXe (peut-être en binôme). Dans le VIIIe, l'actuel maire François Lebel pourrait en revanche raccrocher les gants.

Une initiative avec Nicolas Sarkozy

Mais tout ne sera pas réglé, loin de là, notamment ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • RBONHOF le mercredi 9 oct 2013 à 22:08

    cte tête !!!

  • pichou59 le mercredi 9 oct 2013 à 22:05

    la claque aux élections, à moins que la surprise du chef c'est peut-être Ségolène ou mélanchon??????