Municipales à Paris : Hidalgo lance son brouillon de campagne

le
0
Anne Hidalgo est arrivée place de Stalingrad en voiture électrique.
Anne Hidalgo est arrivée place de Stalingrad en voiture électrique.

C'est le problème quand on part tôt en campagne : il faut occuper le terrain, alimenter les médias, intéresser les électeurs... Anne Hidalgo est partie tôt en campagne, de façon à bien installer l'idée que ce n'est plus la première adjointe de Bertrand Delanoë qui est candidate, mais elle-même. Ce matin, elle a donc présenté à la presse un nouveau concept, à mi-chemin entre idées et programme : ses "priorités" pour Paris. Avant, il y avait eu les propositions pour la capitale de son association, Oser Paris. Bientôt, il y aura le programme, le vrai de vrai, divulgué une fois les accords électoraux signés (parce que si les communistes veulent plus de pistes cyclables, par exemple, il faudra les leur accorder dans le programme).

Arrivée en voiture électrique à la Rotonde de la place de Stalingrad (19e) ce matin, Anne Hidalgo a présenté trois "priorités"... prioritaires : le logement, le développement économique et les transports. Très concernée par la première question, la candidate entend édifier 10 000 logements par an, dont une partie sociaux (Hidalgo voudrait atteindre 30 % à l'horizon 2030). Ces logements s'adresseraient notamment aux agents de la mairie, afin qu'ils trouvent une habitation à proximité de leur lieu de travail. Hidalgo promet aussi la création d'une agence immobilière, "Multiloc", qui garantirait le paiement des loyers aux bailleurs ainsi que la mise en état de leur bien avant d'être remis sur le marché de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant