Municipales à Paris : Hidalgo et NKM déploient leurs troupes

le
0
Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo, les deux candidates à la mairie de Paris.
Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo, les deux candidates à la mairie de Paris.

Les militants PS de la capitale sont appelés à voter, jeudi soir, pour investir les 20 têtes de liste proposées par Anne Hidalgo. Pas de suspense en dehors du 4e arrondissement, qui voit Christophe Girard, maire sortant, affronter Madeleine Houbart. Pour le reste des arrondissements, les têtes de liste pressenties seront investies. Anne Hidalgo a placé celles-ci sous le signe du renouvellement, de la parité et du non-cumul des mandats. Les dirigeants communistes se sont prononcés pour des listes communes dès le premier tour. Les militants devront valider cette stratégie par un vote les 17, 18 et 19 octobre.

C'est précisément au nom du non-cumul des mandats que le député PS Patrick Bloche, maire sortant du 11e arrondissement, a cédé la tête de liste à François Vauglin. Dans le 14e, le député Pascal Cherki laisse également la place à Carine Petit. Le 14e arrondissement est considéré comme un arrondissement-clé dans la bataille de Paris, tout comme le 12e où Michèle Blumenthal, maire sortant, abandonne la tête de liste à Catherine Baratti-Elbaz. Le renouvellement s'opère à travers l'âge des candidats, qui, pour beaucoup, sont plutôt des quadras.

Risque d'une guérilla

De son côté, Nathalie Kosciusko-Morizet dévoilait, jeudi, ses "chefs de file", une expression qui permet de ne pas fermer la porte à un accord avec les candidats UDI avant la fin octobre. Acte fort de cette campagne, NKM choisir elle aussi la parité et rompt...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant