Municipales à Paris : Beigbeder, ennemi n° 1 de NKM

le
1
Municipales à Paris : Beigbeder, ennemi n° 1 de NKM
Municipales à Paris : Beigbeder, ennemi n° 1 de NKM

En cette veille de Noël, il a électrisé la campagne déjà chahutée de la candidate UMP à Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet. L'homme d'affaires Charles Beigbeder n'a pas attendu la fin de la trêve des confiseurs pour annoncer, samedi, son intention de conduire une liste « indépendante et libre » à Paris pour « battre la gauche ». Ce proche de Jean-François Copé, qui a fait fortune en créant puis en revendant l'opérateur d'énergie Poweo, ne décolère pas d'avoir été évincé mardi de la deuxième place de la liste UMP du VIIIe, au profit du député filloniste Pierre Lellouche.

Car, à 49 ans, après avoir créé cinq sociétés et tenté, en vain, de sauver la candidature d'Annecy aux JO, Charles Beigbeder rêve de se faire élire. Après un échec en 2012 aux législatives à Paris, celui que son frère ? l'écrivain Frédéric Beigbeder ? dépeint en « homme parfait » a donc décidé de se mettre « en retrait de l'UMP » afin de « fédérer » les dissidents de droite. Pour l'instant, ils seraient une petite dizaine, dont Géraldine Poirault-Gauvin dans le XVe ou Serge Federbusch, dans le Xe, à rallier son panache libéral. « Beigbeder a des idées, une belle exposition médiatique, mais notre démarche est collective », précise Federbusch, qui explique que l'entrepreneur y pense depuis « plusieurs semaines ».

Le nom de sa liste : Paris libéré

Beaucoup critiquent au contraire un coup d'éclat guidé par la déception. « C'est un grand impulsif qui n'a pas tous les codes en politique, confie un proche. Il s'est laissé emporter tel un papillon par le tourbillon médiatique. Il aurait dû attendre car il aurait fini par avoir sa place en position éligible. Ce n'est d'ailleurs pas complètement fermé? » Le conseiller régional PCD (le Parti chrétien-démocrate de Boutin) Franck Margain, qui l'a affronté l'an dernier dans la 8e circonscription de Paris, évoque, lui aussi, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3365316 le lundi 23 déc 2013 à 09:43

    prise de guerre de l ump chez les patrons ; que ne dirait on pas si Martin faisait la même chose