Municipales - À Lyon, Gérard Collomb fusionne seulement avec les écolos

le
0
Nathalie Perrin-Gilbert (à gauche sur la photo), maire du 1er arrondissement, se présentera contre la liste Collomb.
Nathalie Perrin-Gilbert (à gauche sur la photo), maire du 1er arrondissement, se présentera contre la liste Collomb.

Arrivé en tête dimanche soir avec 35,76 % des voix, le maire sortant socialiste modéré Gérard Collomb a fusionné ses listes avec celles des écologistes. Les listes d'EELV qui ont réalisé 8,90 % au premier tour sur l'ensemble de la capitale des Gaules casent ainsi 17 de leurs colisitiers sur les listes de Gérard Collomb, qui en comptent 221. Le maire de Lyon justifie cette alliance par la nécessité de résister au Front national. "À l'issue du premier tour des élections municipales, marqué au niveau national comme local par une percée du front national, les listes "Évidemment Lyon" avec Gérard Collomb et "Inspirez Lyon" avec les écologistes ont souhaité s'unir pour le second tour", a indiqué sobrement le candidat socialiste dans un communiqué. Avec les écologistes, la perspective de cette alliance de second tour n'est pas vraiment une surprise. Elle avait été envisagée dès avant le premier tour.Le 1er arrondissement, un secteur cléLes négociations ont en revanche rapidement coincé avec le Front de gauche, (7,56 % au premier tour), qui poursuit sa course tout seul jusqu'à dimanche prochain. "Dimanche, Gérard Collomb a appelé au rassemblement pour faire barrage à la droite et à l'extrême droite, mais il propose une alliance à la carte selon les arrondissements", regrette sa tête de liste, la communiste Aline Guitard, "cela indique clairement le manque de volonté de traiter de façon équitable les listes de gauche dans leur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant