Municipales à La Rochelle : Jean-François Fountaine candidat malgré sa défaite à la primaire

le
0
Jean-François Fountaine.
Jean-François Fountaine.

Comme il l'avait laissé entendre dès dimanche soir, Jean-François Fountaine a choisi d'être candidat à la mairie de La Rochelle malgré sa défaite à la primaire organisée par le PS. Le patron de l'entreprise Fountaine-Pajot est convaincu que de nombreuses triches expliquent la courte victoire de sa rivale, Anne-Laure Jaumouillié, par 34 voix d'avance. Dans certains bureaux, situés dans des zones tenues par les alliés communistes de la jeune femme, plusieurs témoins ont par exemple noté la présence d'électeurs qui, visiblement, n'avaient aucune idée de la raison pour laquelle ils se trouvaient là...

La primaire, qui s'est déroulée dans un climat très tendu, ressemble au deuxième tour de la législative de 2012, au cours de laquelle Ségolène Royal avait échoué contre le candidat exclu du PS, Olivier Falorni. Le camp Royal, emmené par le maire sortant Maxime Bono, a poussé la candidature d'Anne-Laure Jaumouillié, qui n'a pourtant jamais été une fervente "royaliste", de façon à contrecarrer les ambitions de Fountaine, proche d'Olivier Falorni. Encore une fois, La Rochelle se distingue par son caractère rebelle... Et Solférino, enclin au départ à soutenir la candidature de Fountaine (les sondages lui sont favorables), fait face à une nouvelle situation ubuesque. Elle devrait toutefois déboucher sur le même résultat : la victoire du candidat de gauche.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant