Municipales : À Caen, l'union de l'opposition à petits pas

le
0
En Basse-Normandie, la droite espère s'unir pour pouvoir sortir en 2014 Philippe Duron, maire socialiste de Caen et «champion des impôts».

Quel maire accueillera à l'hôtel de ville de Caen, le 6 juin 2014, les délégations officielles du 70e anniversaire du Débarquement allié en Normandie? Le maire socialiste sortant, Philippe Duron, qui se représente? Ou le leader de l'opposition, quand l'UMP et l'UDI se seront mis d'accord sur son nom?

Élu en 2008 et premier maire de gauche à Caen depuis 1908, Philippe Duron, 65 ans, également député, avait suscité de grandes espérances, y compris au-delà de son propre camp de la Gauche unie. La désillusion n'en apparaît que plus grande.

Comme dans nombre de municipalités socialistes, le taux des impôts locaux a décollé: +6% en 2009. Philippe Duron, qui préside l'agglomération Caen-la-Mer, a créé un nouvel impôt d'agglomération dont s'acquittent 90.000 foyers. En 2012, cette taxe a augmenté de 18%. Une hausse fort...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant