Municipales 2014, second tour - Une victoire presque complète pour le FN

le
0
Marine Le Pen se réjouit des résultats des municipales.
Marine Le Pen se réjouit des résultats des municipales.

"L'essai est transformé ! Nous gagnons au moins 10 villes et notre objectif d'obtenir plus de 1 000 conseillers municipaux a été rempli", affirme le porte-parole du Front national, Nicolas Bay, au Point.fr, avant d'entrer sur un plateau télé dimanche soir. Après le succès au premier tour de Steeve Briois à Hénin-Beaumont et les bons scores des candidats frontistes sur l'ensemble de l'Hexagone, les responsables marinistes continuaient d'exulter au soir du deuxième tour. Mais les objectifs de la présidente du Front national sont-ils remplis ? Peut-on parler d'une victoire frontiste ?

Un enracinement indéniable

D'après les premières estimations, trois victoires constituent de véritables trophées pour le Front national. Le controversé Robert Ménard a été plébiscité à Béziers (Hérault), ville de près de 71 000 habitants, et Fréjus dans le Var (environ 60 000) a élu David Rachline. La victoire de Stéphane Ravier dans le 7e secteur de Marseille, la première dans la ville phocéenne, est également symbolique. Les autres villes devenues bleu marine constituent des victoires moins importantes, mais toujours bonnes à prendre. À Hayange (Lorraine), Fabien Engelmann, ouvrier communal de 34 ans, permet au Front national de diriger une commune de la vallée de la Fensch, où se situent les vestiges de la sidérurgie française, notamment les deux hauts-fourneaux de Florange mis à l'arrêt en avril 2013. Le FN remporte également Beaucaire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant