Municipales 2014 : quand les dissidents emportent des mairies

le
0
Municipales 2014 : quand les dissidents emportent des mairies
Municipales 2014 : quand les dissidents emportent des mairies

A Montpellier, Dunkerque, La Rochelle ou encore Fontainebleau... Le second tour des municipales a été l'occasion pour plusieurs candidats dissidents de montrer qu'ils pouvaient réussir sans le soutien du PS ou de l'UMP. D'autres, qui n'ont pas réussi à gagner sur leur simple nom, ont toutefois pu rejoindre les candidats investis, voire leurs adversaires, afin d'accéder tout de même aux fonctions.

A gauche...

Ainsi, à Montpellier (Hérault), Philippe Saurel, exclu du Parti socialiste a remporté la mairie tenue par le PS depuis plus de 35 ans. Fils spirituel de Georges Frêche, mort en 2010 après avoir régné sans partage sur la région, il s'est posé pendant toute la campagne montpelliéraine en candidat anti-système. Avec 37,54%, il a dominé le PS Jean-Pierre Moure, candidat de l'union de la gauche et président de l'agglomération (27,40%).

Jean-François Fountaine, lui aussi exclu du PS pour s'être maintenu face à la candidate officiellement désignée par son parti, a gagné à La Rochelle (Charente-Maritime). Il l'a emporté dimanche face à la jeune candidate officielle Anne-Laure Jaumouillié. Les retrouvailles avec son ancien parti lors de la traditionnelle université d'été de La Rochelle pourraient ne pas manquer de sel.

A Dunkerque (Nord), après 25 ans de mandat, le PS Michel Delebarre n'a recueilli que la moitié des voix (26,27%) contre son ancien adjoint aux Sports, Patrice Vergriete (55,53%) qui s'installe à la mairie.

A Villejuif (Val-de-Marne), une alliance inédite réunissant des écologistes en rupture avec EELV, dont l'ex-candidat à la présidentielle Alain Lipietz, un dissident socialiste, l'UDI, le tout emmené par l'UMP Franck Le Bohellec, a fait tomber la maire communiste sortante...qui avait le soutien des partis traditionnels de gauche.

A droite...

A Fontainebleau (Seine-et-Marne), le sortant et dissident UMP Frédéric Valletoux a devancé les candidats UMP et PS avec 47,77% des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant