Municipales 2014 - Pourquoi le PS est en danger

le
0
Le Parti socialiste peut-il perdre les élections municipales à cause de François Hollande ?
Le Parti socialiste peut-il perdre les élections municipales à cause de François Hollande ?

Selon une enquête réalisée par Le Monde, la gauche pourrait bien subir un sévère revers lors des élections municipales de mars prochain. L'étude, qui porte sur les villes de plus de 10 000 habitants, estime qu'a minima le PS est susceptible de perdre 85 villes sur les 500 qu'il possède. Strasbourg, Saint-Étienne, Reims, Metz, Pau (où François Bayrou est challenger) peuvent être ainsi conquises par l'UMP dans six semaines.Plusieurs facteurs expliquent ces projections selon le quotidien. D'abord, l'exemple des scrutins passés. Les municipales de 1983 et de 2001, deux époques où la gauche était à Matignon, ont vu un certain nombre de mairies échapper aux socialistes (97 communes de plus de 9 000 habitants en 1983, 42 villes de plus de 15 000 habitants en 2008). Des résultats qui ont "préfiguré une alternance lors de l'échéance électorale nationale suivante". En cause aussi, le contexte politique actuel - impopularité du pouvoir exécutif, montée de l'extrême droite, mais aussi abstentionnisme. La désertion des urnes est passée entre 1983 et 2008 de 21,6 % à 33,5 % au premier tour, et de 20,7 % à 34,8 % au second.Marseille comme lot de consolation ?Cet abstentionnisme affecterait principalement la gauche, actuellement au gouvernement : sa politique ayant pu décevoir de nombreux électeurs, ces derniers se résoudraient à rester à la maison plutôt que d'apporter leur voix. Mais l'UMP n'est pas non plus à l'abri d'une lassitude...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant