Municipales 2014 - Philharmonie de Paris : la "sincérité budgétaire" selon Delanoë

le
0
Photo d'illustration - Bertrand Delanoë, maire de Paris.
Photo d'illustration - Bertrand Delanoë, maire de Paris.

À Paris, la Philharmonie fait du bruit. Et la faute n'en revient pas aux orchestres. Bertrand Delanoë, le maire PS de la capitale, est soupçonné par l'opposition d'avoir voulu camoufler dans le budget les dépenses gargantuesques liées à la construction d'une nouvelle salle de spectacle. Aux commandes du projet, le célèbre architecte Jean Nouvel, connu pour ses splendides réalisations mais également pour ses fréquents dépassements budgétaires. En cause, cette fois-ci, une salle de spectacle de 2 400 places dans le parc de la Villette, dont la livraison doit avoir lieu en janvier 2015. Financé à égalité par l'État et la ville de Paris (45 %), et à hauteur de 10 % par la région Ile-de-France, le devis n'en finit pas d'augmenter, obligeant le maire à revoir une addition de plus en plus salée. En 2009, après les premières études et estimations, la ville de Paris estime le coût des travaux de la construction à 206 millions d'euros. Permis de construire en poche, la mairie lance un appel d'offres, auquel deux entreprises répondent : Vinci Construction et Bouygues Bâtiment. Surprise : les prix apparaissent "très significativement au-dessus des estimations", note Bertrand Delanoë, en 2011, dans un projet de délibération. Le coût de la construction proposé est ainsi d'environ 300 millions d'euros, soit 94 millions d'euros de plus que les estimations. L'appel d'offres jugé infructueux, les discussions s'engagent exclusivement avec le groupe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant