Municipales 2014 - Pau : Bayrou, ce plat que l'UMP ne digère pas

le
0
Jean-François Copé a fini par accepter un accord avec François Bayrou aux municipales de Pau
Jean-François Copé a fini par accepter un accord avec François Bayrou aux municipales de Pau

"C'est inadmissible ! Parfaitement immoral !" Henri Guaino est hors de lui. L'accord que viennent de passer l'UMP et François Bayrou, candidat du MoDem aux municipales de Pau, n'a à ses yeux aucune justification valable. Voir son parti soutenir celui qui, en 2012, invitait à voter contre Nicolas Sarkozy lui paraît indécent, peu importe la raison invoquée. "Oui, je suis très crispé", explose-t-il, contacté par Le Point.fr. "Je croyais appartenir à une famille politique pour laquelle le principe de responsabilité était fondamental. Quand quelqu'un comme Bayrou prend le genre de positions qu'il a pris, il doit en assumer la responsabilité. Là, on est tout bonnement en train de lui dire que ce qu'il a fait n'était pas grave. C'est confondre pragmatisme et cynisme, c'est faire de la politique politicienne !"À l'instar du député des Yvelines, beaucoup de militants UMP ont du mal à avaler la pilule. D'autant plus que Jean-François Copé s'était jusqu'à présent montré très ferme vis-à-vis du candidat centriste : "Je ne vois pas comment les Françaises et les Français pourraient comprendre que l'on s'allie avec une personnalité qui a appelé à voter François Hollande. Je pense qu'il faut être dans la cohérence", déclarait-il en novembre au journal béarnais La République des Pyrénées. La plupart ne comprennent effectivement pas où est passée la cohérence. Sur les réseaux sociaux, ils saluent ce "pacte avec le diable" par des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant