Municipales 2014 - Paris : l'héritier affronte le jeune loup dans le 18e

le
0
Le candidat PS Éric Lejoindre défie l'UMP Pierre-Yves Bournazel dans le 18e.
Le candidat PS Éric Lejoindre défie l'UMP Pierre-Yves Bournazel dans le 18e.

Terre historiquement convoitée par les poids lourds de la politique (Lionel Jospin, Bertrand Delanoë, Daniel Vaillant à gauche, Alain Juppé et Philippe Séguin à droite pour ne citer qu'eux), le 18e arrondissement continue de susciter les appétits les plus vifs. Certes, les jeux semblent faits d'avance, tant l'avance de la gauche est solide depuis l'élection de Daniel Vaillant en 1995 : l'ancien ministre a été réélu avec 72,5 % des voix en 2008, et François Hollande a remporté 70,31 % des suffrages en 2012. Mais l'arrondissement, le plus peuplé de Paris après le 15e (et l'un des plus complexes aussi), est un sérieux tremplin, et les candidats s'y pressent. À gauche, c'est Éric Lejoindre, le poulain de Daniel Vaillant, qui a finalement remporté de haute lutte l'investiture face à Myriam El-Khomri, adjointe de Bertrand Delanoë à la sécurité, qu'Anne Hidalgo souhaitait voir prendre la relève. Premier adjoint du maire sortant, dont il est proche depuis 2002, le jeune homme (33 ans) est encore largement méconnu des habitants. D'apparence sérieuse, plutôt réservé, considéré par ses adversaires comme un pur technocrate, il a eu le temps de se roder aux rouages du budget municipal et aux dossiers relatifs au sport. "J'ai le sentiment d'être prêt. Je n'ai jamais eu envie de rien d'autre que d'être maire du 18e arrondissement", déclare ce père de famille qui habite au nord de la porte de la Chapelle. Ses principales causes de fierté :...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant