Municipales 2014 - Paris : Christian Saint-Étienne (UDI-UMP) : "Si on loupe le premier tour, on est mort"

le
0
Christian Saint-Étienne, le chef de file de l'UDI pour les municipales à Paris.
Christian Saint-Étienne, le chef de file de l'UDI pour les municipales à Paris.

Paris. Jusqu'au 5 décembre 2013, l'économiste universitaire Christian Saint-Étienne était tête de la liste UDI à Paris. L'accord signé entre le parti de Jean-Louis Borloo, l'UMP et le MoDem l'a conduit à se ranger sous la bannière de NKM. Il conduira la liste d'union dans le 11e arrondissement. Interview.Le Point.fr : N'avez-vous pas trouvé frustrant de devoir céder la tête de liste parisienne à Nathalie Kosciusko-Morizet ?Christian Saint-Étienne : Si nous avons créé un parti, l'UDI, c'était bien pour nous présenter aux élections sous nos propres couleurs ! C'était d'ailleurs le choix de la fédération de Paris qui, avec 3 200 adhérents, est la première de France. Mais le désir de Jean-Louis Borloo fut de conclure un accord national. Je travaille donc avec Marielle de Sarnez et Nathalie Kosciusko-Morizet que je représente souvent sur le terrain.Pourtant, à en croire les sondages, à Paris, l'UMP, l'UDI et le MoDem font moins bien ensemble que séparément...Aurait-on ratissé plus large en y allant séparément ? C'est possible. Mais Nathalie ayant un positionnement centriste, proposer deux listes aurait été de peu d'intérêt et n'aurait pas créé de dynamique pour le second tour.Vous êtes confiant ?À droite, la dissidence représente entre 1 et 3 % : que des candidats qui voulaient être sur nos listes ! Il n'y a donc pas de souci pour le deuxième tour. À gauche, par contre, il y a trois...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant