Municipales 2014 - Paris : Christian Le Roux, le cauchemar de Rachida Dati

le
0
Christian Le Roux, candidat à la mairie du 7e arrondissement de Paris
Christian Le Roux, candidat à la mairie du 7e arrondissement de Paris

"J'ai préparé cette campagne avec un seul objectif : être maire en avril prochain. Et je serai maire en avril prochain." Candidat de droite aux élections municipales dans le 7e arrondissement de Paris, Christian Le Roux affiche une confiance imperturbable. À l'écouter dérouler son plan de bataille, décrire ses rencontres avec les habitants, sur les marchés qu'il écume depuis un an, évoquer, l'oeil brillant, sa "vision" pour le 7e qu'il veut "ré-enchanter", on en oublierait presque un "détail" : pour accéder au siège qu'il convoite, Le Roux devra battre une maire sortante nommée... Rachida Dati. Une victoire d'autant plus incertaine qu'outre la personnalité médiatique et charismatique de l'ancienne garde des Sceaux, il lui faudra surmonter le caractère légitimiste des électeurs du secteur, fidèles à l'UMP. Exclu du parti d'opposition pour sa dissidence, Christian Le Roux continue néanmoins d'en parler comme de sa "famille politique". Et, bien que contrevenant aux consignes de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui soutient logiquement Dati, il ne jure que par l'ex-ministre de l'Écologie. "Je suis membre de la France droite et je me reconnais dans les idées de Nathalie", confie-t-il au Point.fr, exhibant fièrement la carte du mouvement de NKM. Preuve de sa loyauté, il a refusé de rejoindre l'alliance des dissidents lancée par Charles Beigbeder. "Si j'avais été dans un autre arrondissement, je ne me serais pas présenté, mais dans le 7e, il n'y a pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant