Municipales 2014 - Nantes : Laurence Garnier, un caractère bien trempé

le
0
Laurence Garnier, la tête de liste UMP pour les municipales à Nantes.
Laurence Garnier, la tête de liste UMP pour les municipales à Nantes.

Comme la candidate du PS, elle est jeune. Comme la candidate du PS, elle est à peu près inconnue des Nantais. Et comme la candidate du PS, elle a remporté l'investiture de son parti par surprise. Mais la ressemblance entre Laurence Garnier (UMP) et Johanna Rolland (PS) s'arrête là. La droite, qui ne part pas favorite dans une ville qui compte plus de 30 % de logements sociaux, s'est choisi une tête de liste au caractère bien trempé. Laurence Garnier, mère de quatre enfants, a un profil d'élite : khâgne, hypokhâgne, maîtrise de lettres et Sciences Po Paris. Contrairement à la plupart de ses adversaires politiques, elle s'est frottée au monde de l'entreprise, d'abord à travers un stage chez RTL, puis avec son premier job : cadre aux ressources humaines chez PSA Peugeot Citroën, en charge - faut-il y voir un signe ? - de la "conduite du changement". Cette fille d'une juriste et d'un cadre de la RATP se plie avec curiosité aux rituels de l'entreprise, dont elle garde un souvenir marquant : "J'ai d'abord passé un mois à la chaîne dans l'usine de Poissy, à fabriquer des 206", raconte-t-elle, avant de préciser que cette expérience a bouleversé sa vie.Fervente anti-mariage pour tousAprès un passage à la direction des achats du groupe à la Défense, elle emménage à Nantes pour accompagner son mari, qui poursuit sa carrière au CHU. Elle entre au conseil municipal en 2008 sur la liste conduite à l'époque par Sophie Jozan. Les premiers pas de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant