Municipales 2014 - Montpellier : et si la droite gagnait ?

le
0
L'UMP Jacques Domergue peut-il vraiment conquérir la mairie de Montpellier ?
L'UMP Jacques Domergue peut-il vraiment conquérir la mairie de Montpellier ?

Il fait du bruit, c'est peu de le dire ! Le sondage réalisé pour l'UMP sur les municipales à Montpellier aura même obligé les lecteurs à s'arracher des mains dans certains kiosques le quotidien le Midi libre qui le publiait en exclusivité dimanche 12 janvier. Normal, puisque, pour la première fois depuis des lustres, l'hypothèse d'une victoire de la droite aux municipales à Montpellier y est considérée comme possible. Un vrai coup de tonnerre dans un bastion tenu par le PS depuis... 1977, année de la victoire de Georges Frêche.Pour que la ville connaisse une alternance, l'Ifop prend cependant bien soin de préciser qu'un ticket pour le moins original et inhabituel sera nécessaire au second tour, entre le postulant UMP, Jacques Domergue, et Philippe Saurel, candidat désormais classé divers gauche après son éviction du PS la semaine dernière pour cause de liste dissidente. Dans l'hypothèse où les deux hommes se rapprocheraient, sous condition des résultats des autres listes, évidemment, la victoire est décrite comme envisageable face à la liste PS-EELV de Jean-Pierre Moure, le président PS actuel de l'agglomération de Montpellier, considéré jusqu'ici comme archifavori. Dans un des scénarios du sondage Ifop, en cas de triangulaire Front de gauche-PS-UMP associé à Saurel au second tour, le tandem Domergue-Saurel devancerait même la liste Moure de 5 points (46 % contre 41 % au second tour).L'affiliation au PS : un boulet électoral !Ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant