Municipales 2014 : Martine Aubry à Lille, avec Lille et pour Lille

le
1
Martine Aubry.
Martine Aubry.

À une heure de TGV de Paris, Martine Aubry vit sa vie. À Lille, elle est en campagne pour un troisième mandat consécutif de maire. La victoire est quasi assurée. Son adversaire, l'UMP Jean-René Lecerf, joue pour la gloire. Cela n'empêche pas la socialiste d'arpenter le terrain, en long, en large et en travers. Dans la dernière ligne droite avant le premier tour, qui aura lieu le 23 mars, elle enchaîne quinze réunions publiques, dans tous les quartiers de la ville. Et même au-delà. Ce vendredi soir, c'est en banlieue que Martine Aubry se rend. À Lomme, qui vote à la fois pour son propre maire et pour le maire de Lille, en tant que commune associée. Il est 19 h 30, la nuit noire vient de chasser le ciel rose. Martine Aubry arrive, le pas pressé, dans la maison culturelle de la Folie Beaulieu, un amphithéâtre de deux cents places. Il est presque plein. Au premier rang, Roger Vicot, le maire PS de Lomme et candidat à sa propre succession, Gilles Pargneaux, le premier secrétaire de la fédération PS du Nord, Audrey Linkenheld, la députée PS du Nord, constituent le comité d'accueil. Martine Aubry commence par râler un peu, la faute à sa demi-heure de retard. Elle était coincée dans les bouchons. "Désolée, mais 50 minutes pour venir de Lille-Sud..." "Avec Manuel Valls, ça n'a pas été simple" Dans son costume noir, égayé par un foulard clair et un gros collier doré, elle s'attaque d'emblée au sujet de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le samedi 15 mar 2014 à 14:53

    à chaque élection, on nous sort "un NOUVEAU PROJET" - ces NULS sont incapables de mettre en oeuvre une "STRATEGIE" MT ou LT - ils utilisent la technique de "SAUPOUDRAGE" - et aussi pour faire marcher "la pompe à fric" - des impôts toujours des impôts ----- cela n'arrête jamais ::: c'est "SI FACILE AVEC L'ARGENT DES AUTRES"