Municipales 2014 - Lyon - Jacques Cheminade : "Gérard Collomb devient comme Raymond Barre"

le
0
Jacques Cheminade repart en campagne électorale.
Jacques Cheminade repart en campagne électorale.

Jacques Cheminade et son parti Solidarité et Progrès sont de retour à l'occasion des élections municipales avec trois listes dans trois villes de France. De passage à Lyon, celui qui fait figure d'ovni dans le monde politique s'explique sur les raisons de cet engagement.

LePoint.fr : Vous soutenez cette année trois listes aux municipales. Quel est le sens de ces candidatures ?

Jacques Cheminade : Je ne me présente pas personnellement, car je ne suis pas dans le culte de la personnalité, il ne faut pas qu'on voie toujours les mêmes. Avec ces candidatures, à Lyon, à Rennes et à Ploërmel en Bretagne, on veut expliquer ce qu'est la crise financière et monétaire et comment elle touche très directement les municipalités. En raison de la crise internationale, les mairies n'ont plus les moyens de faire la politique qu'elles devraient. Sur la réforme bancaire, nous avons déjà fait un travail énorme, nous avons des centaines de maires, socialistes mais aussi de droite, qui ont fait remonter des voeux à Paris par leurs députés ou leurs sénateurs pour demander une vraie réforme bancaire différente de celle de François Hollande.

Vous utilisez donc cette campagne municipale comme porte-voix de votre discours ?

Nous essayons de faire prendre conscience que les problèmes ne sont pas là où la classe politique les situe. La classe politique française n'a jamais été aussi discréditée. Regardez Sarkozy, Taubira, Coppé, Cahuzac et le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant