Municipales 2014 : les grandes manoeuvres et petits arrangements...

le
1
D'intenses tractations ont lieu dans les états-majors des partis.
D'intenses tractations ont lieu dans les états-majors des partis.

19 h 46. Quimper : les deux listes UDI-UMP et MoDem ont annoncé mardi leur fusion en vue d'affronter dimanche prochain le socialiste Bernard Poignant, maire sortant et proche conseiller de François Hollande, arrivé en deuxième position lors du premier tour des municipales. La liste UDI-UMP de Ludovic Jolivet a créé la surprise au premier tour avec 29,32 % des voix, devançant celle de M. Poignant (27,91 %), qui brigue un 4e mandat. Isabelle Le Bal (MoDem) avait également franchi le premier tour avec 14,93 % des suffrages. En 2008, M. Poignant, qui a dirigé la ville entre 1989 et 2001, et depuis 2008, l'avait emporté à l'issue d'une triangulaire (PS/UMP/MoDem).19 h 22. Béziers : la porte-parole du PS, Laurence Rossignol, a confirmé mardi que la liste du socialiste Jean-Michel Du Plaa, qui se maintient au second tour de l'élection municipale à Béziers, passant outre la consigne de Solférino de retrait pour contrer le FN, n'avait "pas l'investiture" du parti. "Le candidat socialiste n'a pas l'investiture socialiste pour le deuxième tour. Il ne pourra pas utiliser le logo et le sigle socialistes", a déclaré la porte-parole du PS sur BFM TV. 19 h 8. Mantes-la-Ville : la gauche échoue à s'unir face au FN. Trois listes, deux de gauche et une de droite, vont livrer bataille dimanche au candidat FN qui a créé la surprise dans la ville ouvrière de Mantes-la-Ville (Yvelines) en arrivant en tête du premier tour avec 21,66 % des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 25 mar 2014 à 16:54

    Les électeurs ont le droit de ne pas suivre les consignes de la petite cuisine PS/UMP pour LEUR plus grand profit financier (je ne vote pas FN). Ces mag.ouilles sont déplorables.