Municipales 2014 : le FN ne rassemble pas en Basse-Normandie

le
0
Malgré un bon score à la présidentielle, le FN ne rassemble pas dans la région caennaise.
Malgré un bon score à la présidentielle, le FN ne rassemble pas dans la région caennaise.

Caen. Quel paradoxe ! Alors que Marine Le Pen dépassait les 20 % dans l'Orne au premier tour de la présidentielle de 2012, le Front national ne sera présent que dans une ville de ce département en mars prochain : il s'agit d'Argentan (15 000 habitants). Secrétaire départemental du FN du Calvados, Philippe Chapron préfère comparer la situation avec celle de 2008. "Nous n'étions alors présents nulle part en Basse-Normandie. Cette année, nous avons des têtes de liste dans six villes du Calvados et cinq communes de la Manche, dont Granville. Plus une autre dans l'Orne. Notre implantation progresse."Reste que la présence d'une tête de liste ne signifie pas liste complète. À Caen (110 000 habitants), la liste, que conduit lui-même le secrétaire départemental Philippe Chapron, reste à boucler : il manque encore une dizaine de personnes. "Au dernier moment, certains se sont désistés. Une partie de nos amis hésite", précise Philippe Chapron. Si le FN était absent aux municipales de 2008 à Caen, il était présent en 2001 et 1995, mais n'a pas dépassé la barre des 5 %.À Giberville, commune périphérique de Caen (5 000 habitants), où le maire sortant est communiste, la liste FN est "pratiquement bouclée". La présence du Front national dans cette commune, où Marine Le Pen a obtenu 17,6 % des voix au premier tour de la présidentielle de 2012, constitue une véritable exception. Aucune autre cité de la périphérie caennaise n'enregistre de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant