Municipales 2014 : l'Allier, terre de conquête pour le FN ?

le
0
Marine Le Pen.
Marine Le Pen.

Sur cette terre rurale du nord de l'Auvergne, même si aujourd'hui la préfecture et les sous-préfectures sont gérées par des figures de l'UMP, l'étendard du marteau et de la faucille a marqué de son empreinte l'histoire du bocage. C'est précisément là que le Front national a décidé de jeter son dévolu. Pour la première fois, le parti de Marine Le Pen présentera des candidats dans les principales villes du département, à Vichy, Cusset, Moulins et Montluçon. Des têtes de listes jeunes, peu rompues à l'exercice politique, mais tout de même intronisées en personne par le patriarche, Jean-Marie Le Pen, venu spécialement les soutenir jusqu'à Moulins. "Trente adhésions en un mois" De quoi mettre du baume au coeur des militants que les responsables locaux voient arriver "massivement" au FN ces derniers temps. "Juste pour le mois d'octobre, nous avons enregistré trente nouvelles adhésions. Il en arrive tous les jours", souligne avec satisfaction Claudine Lopez, 42 ans, informaticienne et mère de deux enfants, responsable de la section FN de l'Allier et tête de liste à Vichy. "Déçue du sarkozysme", elle a rallié les rangs du Front en 2011, séduite par la personnalité de sa présidente. "Marine Le Pen a déclenché mon engagement politique, assure-t-elle. Je ne suis pas la seule, c'est la première fois que nous présentons autant de candidats dans l'Allier. Le milieu rural est à bout de nerfs. C'est le ras-le-bol général. Je le sens bien sur le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant