Municipales 2014 - Dijon : Rebsamen dans un fauteuil

le
0
François Rebsamen.
François Rebsamen.

Il est socialiste, il défend la politique du gouvernement. Plus fort encore : il est un ami de François Hollande, il fait partie de sa bande depuis de longues années. Pourtant, François Rebsamen, 63 ans, caracole en tête des sondages pour les municipales à Dijon. Selon l'Ifop pour Dijon l'hebdo, d'après une étude réalisée du 7 au 9 janvier, le maire sortant l'emporterait avec 50 % des voix, ce qui lui permet d'espérer une victoire dès le premier tour. C'est à ce genre de cas que se raccroche la majorité pour se rassurer. Les municipales sont finalement une affaire locale. Malgré l'impopularité du gouvernement, les bons résultats des élus sur le terrain peuvent limiter les dégâts. Sur le papier, les adversaires de François Rebsamen n'ont aucune chance de le rattraper. Ce que la droite pouvait mettre en oeuvre pour avoir quelques chances de son côté a été fait. Alors que l'opposition se dirigeait vers un affrontement interne entre le candidat officiel de l'UMP Alain Houpert, et un dissident, Emmanuel Bichot, elle sera finalement unie. L'ancien ministre Alain Joyandet, mandaté par le parti pour les réconcilier, a réussi sa mission, et Bichot a renoncé à son ambition de se lancer dans l'aventure en solitaire.Par ailleurs, l'UMP avait déjà scellé un accord avec les centristes de l'UDI, ce qui fait dire à Alain Joyandet que l'opposition est "unie dès le premier tour, alors qu'en face, il y a une liste du Front de gauche et une liste...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant