Municipales 2014 - Deauville : une seule liste ; Trouville : quatre listes

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

De tout temps, on a opposé Trouville à Deauville. Habitants à l'année et résidents secondaires préfèrent parler de complémentarité : l'authentique village de pêcheurs complète la villégiature parisienne, avec ce qu'elle peut parfois avoir de clinquant et d'éphémère. Pourtant, les municipales mettent en relief une évidente différence : les Trouvillais ont le choix entre quatre listes, alors que Deauville n'en compte qu'une seule. Maire sortant, Philippe Augier (UDI), 64 ans, conduit la liste Deauville avec passion. Adjoint d'Anne d'Ornano en 1995, maire en 2001, réélu avec 80 % des voix en 2008 face à une liste PS, il s'achemine vers une victoire haut la main faute d'adversaire : la gauche a cette fois déclaré forfait. Seule crainte du sortant : un taux de participation réduit. Sur l'autre rive de la Touques, rivière qui sépare les deux communes, c'est en revanche la foire d'empoigne. Le traditionnel match entre le maire sortant divers droite et le PS laisse la place à un combat à quatre listes.? Élu depuis 1983, Christian Cardon (DVD), 71 ans, ancien conseiller à la Cour des comptes, brigue un sixième mandat. Le dernier, assure celui que ses adversaires désignent comme le maire VSD. Présent le week-end, le sortant n'a toujours pas élu domicile à Trouville, ce qui ne l'empêche pas d'avoir constitué son réseau : il est suppléant de la députée UMP de Honfleur, Nicole Ameline. Le PS "avait une chance de gagner", il "l'a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant