Municipales 2014 - Caen : le coureur de fond contre la pianiste

le
0
Sonia de la Provôté, la centriste (gauche), et Joël Bruneau, de l'UMP (droite).
Sonia de la Provôté, la centriste (gauche), et Joël Bruneau, de l'UMP (droite).

Caen. Un homme, Joël Bruneau, 50 ans, né dans le Berry. Une femme, Sonia de la Provôté, 44 ans, Caennaise depuis sa naissance. Il est diplômé de Sciences Po, elle est docteur en médecine. Il a fait partie des dix meilleurs Français au 5 000 mètres, elle consacre ses loisirs à l'écriture et au piano. Tout les sépare, ou presque. Ils ont en commun d'être élus locaux : lui, conseiller régional UMP de Basse-Normandie ; elle, conseillère générale UDI du Calvados. Et ils partagent la même ambition : reprendre la mairie de Caen enlevée en 2008 par le socialiste Philippe Duron, 65 ans. Cette victoire de la gauche avait été facilitée par la division de la droite et du centre au premier tour avec quatre listes : UMP, Nouveau Centre, MoDem et divers droite. En mars prochain, il n'y en aura que deux : celle de l'UDI-MoDem pilotée par Sonia de la Provôté et celle de l'UMP avec comme chef de file Joël Bruneau. Un père "dentiste peintre" Fils et frère d'agriculteurs berrichons, ce dernier, terrien longiligne, semble réservé. "Ce n'est qu'une apparence, il sait être chaleureux et communicatif", assure un proche. Après une licence en droit à Tours, il part à Paris pour Sciences Po (section service public). Au terme de six années comme attaché parlementaire d'un député UDF, il est nommé en 1998 directeur de cabinet du président du conseil régional UMP de Basse-Normandie, puis assure la direction générale des services. D'où une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant