Municipales 2014 - Béziers : une patronne de gauche aux côtés d'Élie Aboud

le
0
Élie Aboud, candidat UMP aux municipales de Béziers.
Élie Aboud, candidat UMP aux municipales de Béziers.

Dans la bataille pour la mairie de Béziers, Élie Aboud, le candidat UMP, vient d'obtenir un très agréable et puissant soutien : celui d'Agnès Jullian, vice-présidente du conseil régional et chef d'entreprise très influente dans la région. Elle a, en effet, promis son appui à celui qui brigue la succession du sénateur Raymond Couderc, qui a dirigé la ville sans partage pendant 18 ans. Agnès Jullian, qui anime une association patronale très active, Atout Béziers, est connue pour avoir plutôt le coeur à gauche, même si elle se réclame d'abord de la société civile. Aux municipales, elle hésitait à soutenir le candidat socialiste, Jean-Michel Du Plaa, ou à présenter sa propre liste. C'est une troisième solution qui l'a emportée. Sans doute celle du réalisme.Même si elle ne partage pas forcément toutes les idées du candidat UMP, Agnès Jullian le rejoint sur la volonté d'un sursaut pour Béziers, devenue au fil des années, sous la mandature de Raymond Couderc, plus qu'une belle endormie, "une ville dont la dégradation exponentielle s'est accélérée", estime-t-elle. Pauvreté, chômage, insécurité, tous les voyants qui comptent sont au rouge. La volonté, un moment affichée par Couderc, de laisser la ville à Élie Aboud, son premier adjoint, mais de garder pour lui la présidence de l'agglomération Béziers-Méditerranée, était jusqu'alors pour Agnès Jullian un cas de refus absolu de se rapprocher de la liste UMP."Un faux nez" pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant