Municipales 2014 : alliance rouge-verte à Rennes

le
0
L'hôtel de ville de Rennes, occupé par un maire socialiste depuis 36 ans.
L'hôtel de ville de Rennes, occupé par un maire socialiste depuis 36 ans.

Une alliance "naturelle". Tel est le qualificatif choisi par ses leaders pour désigner la liste commune EELV-Front de gauche qui se présentera à Rennes en poil à gratter de la candidate socialiste Nathalie Appéré. Si Rennes est l'une des rares grandes villes, avec Grenoble, à présenter un tel attelage, celui-ci n'est guère étonnant dans la capitale bretonne où les relations entre écologistes et socialistes ont toujours été compliquées, pour ne pas dire franchement conflictuelles. On se souviendra des passes d'armes pour le moins houleuses dans les années 1990 entre le maire Edmond Hervé et le leader vert Yves Cochet, qui avait alors un groupe au conseil municipal. Depuis, les choses ne se sont guère arrangées. Au point de déchirer la famille écologiste en 2008, certains rejoignant la liste de la majorité sortante dès le premier tour, les autres proposant une liste autonome. Même si Matthieu Theurier, tête de liste EELV, et Valérie Faucheux, Parti de gauche, admettent se retrouver sur "des valeurs de gauche, d'humanisme" avec le PS - l'adversaire déclaré demeurant clairement la droite -, les divergences restent fortes également sur certains dossiers. Comme l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou le modèle productiviste breton soutenu par les socialistes à la région. Cette fois, c'est en tout cas pour offrir une "alternative à la majorité sortante", dans un contexte de règne continu depuis 37 ans, que se sont mobilisées les troupes à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant