Municipales 2014 à Paris : les onéreuses piscines d'Anne Hidalgo

le
0
Anne Hidalgo a présenté jeudi son plan Nager à Paris.
Anne Hidalgo a présenté jeudi son plan Nager à Paris.

En campagne électorale, les promesses n'engagent que ceux y croient. Jeudi 20 février, Anne Hidalgo présentait son plan "Nager à Paris". Celui-ci vise à continuer la réhabilitation des piscines de la campagne et à décider de la construction de nouveaux bassins dont certains seraient en plein air et démontables. Le lac de Daumesnil, situé dans le 12e, serait ainsi offert à la baignade d'ici deux ou trois ans... Pour les habitants de l'arrondissement, le pari semble audacieux. D'autant que Bertrand Delanoë avait déjà imaginé d'y piquer une tête en 2011. Les 12e, 15e et 19e arrondissements seraient ainsi dotés d'établissements de bains. Une riche idée, pour... riches Parisiens, si l'on se réfère à un document interne daté du 10 janvier dernier et que Le Point.fr s'est procuré."Peux-tu faire une hypothèse de progression des tarifs des piscines et tennis à hauteur de + 10 %, + 15 % et + 20 % voir avoir une idée de l'impact en recettes en valeur absolue ?" La question est posée par Michèle Boisdron, adjointe chargée de la sous-direction de la comptabilité et des ressources, à Cédric Chastel, Contrôleur de gestion à la Direction de la Jeunesse et des Sports. L'interrogation ne manque pas de piquant au moment où Anne Hidalgo fustige le programme dépensier et inflationniste de sa rivale Nathalie Kosciusco-Morizet. Plus c'est cher, mieux c'est !La réponse, datée du mercredi 12 janvier, est encore plus sidérante ! Le fonctionnaire de la ville de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant