Municipales 2014 : à Paris, le PS pense le match plié

le
3
Anne Hidalgo, Manuel Valls, Jean-Marie Le Guen et NKM le 9 février 2014, pour le nouvel an chinois.
Anne Hidalgo, Manuel Valls, Jean-Marie Le Guen et NKM le 9 février 2014, pour le nouvel an chinois.

Paris gagné pour le PS. Pari perdu pour l'UMP. À moins d'une semaine du premier tour des municipales, difficile d'imaginer un autre scénario. Anne Hidalgo fait toujours la course en tête (à 53 % au second tour, selon l'Ifop). Nathalie Kosciusko-Morizet achève cette campagne aux allures d'épreuve suprême sans avoir suscité de dynamique et peine à 47 % des voix au second tour, selon la même étude Ifop publiée mercredi dernier. À gauche, la confiance règne en maître. Les élus parisiens ne voient rien qui pourrait faire échouer la première adjointe de Bertrand Delanoë. "Tous les voyants sont au vert", constate Bruno Julliard, adjoint à la culture à la mairie de Paris et porte-parole d'Anne Hidalgo. "Notre campagne a été mieux menée que celle de NKM. L'image d'Anne Hidalgo est nettement meilleure." Sur un marché du 13e arrondissement, le député et conseiller de Paris Jean-Marie Le Guen constate toutefois mardi matin que les électeurs éprouvent de la lassitude pour une campagne commencée il y a plus d'un an. Mais ne s'inquiète pas non plus du résultat final. "Il n'y a pas d'enjeu. Notre marge est énorme, le match est plié", lâche-t-il.Rencontre PS-EELV dans la nuit de dimanche à lundi"On est sereins", assure encore Bruno Julliard. On a le sentiment d'avoir fait un sans-faute, alors que les conditions n'étaient pas faciles, entre le départ de Bertrand Delanoë, l'impopularité du gouvernement et une candidate de droite qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le mercredi 19 mar 2014 à 12:08

    le choix de la médiocrité plutôt que le risque d'un changement. Qu'y a t-il de plus réactionnaire qu'un parisien bobo ?

  • frk987 le mardi 18 mar 2014 à 17:48

    Ils en veulent des socialos, faut dire qu'avec les naturalisations massives de ces 2 dernières années, ce n'est pas difficile d'être en tête !!!!

  • imozen le mardi 18 mar 2014 à 16:33

    Jospin pensait ainsi en 2002.