Municipales 2014 : à Paris, chacun avance ses pions

le
0
Le départ officiel en campagne d'Anne Hidalgo pousse les troupes à se mettre en ordre de marche.

Ce ne sont que les prémices. Mais la machine des municipales s'est bien mise en route dans la capitale depuis la déclaration officielle de candidature de la socialiste Anne Hidalgo, en septembre. La machine prend chaque mois un peu de vitesse, même si, à un peu moins d'un an et demi de l'échéance, les pièces du jeu électoral qui se mettent en place risquent d'être totalement bousculées par la politique nationale dont Paris est une vitrine locale.

Paris, c'est un peu plus de 1,25 million d'inscrits selon les chiffres des dernières échéances de 2012. C'est aussi un taux de participation supérieur à la moyenne nationale. De près de trois points au deuxième tour de la présidentielle.

C'est encore un mode de scrutin particulier, indirect, dicté par la loi dite PLM - pour Paris-Lyon-Marseille - qui date de 1982. Le maire de la capitale est ainsi élu par des conseillers de Paris, eux-mêmes élus sur les listes présentées dans chacun des vingt arrondissements. Un mode de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant