Municipales 2014 à Paris : Anne Hidalgo fustige le gouvernement de "Branquignols"

le
4
À l'issue du premier tour, Anne Hidalgo ne figure pas en tête à Paris.
À l'issue du premier tour, Anne Hidalgo ne figure pas en tête à Paris.

Anne Hidalgo a le sang chaud. Et elle est récidiviste ! La candidate socialiste à la mairie de Paris a plus d'une fois pris ses distances avec l'exécutif le plus impopulaire de l'histoire. Ainsi avait-elle fustigé en septembre dernier, les taxes qui s'accumulaient sur le dos des Français. Mais après les résultats des élections municipales qui l'ont placée derrière sa rivale Nathalie Kosciusko-Morizet alors que les estimations la donnaient première, elle aurait rangé les gants au placard pour laisser exploser sa colère. Selon Le Canard enchaîné, elle aurait demandé : "Quelqu'un pourrait remercier ce gouvernement de branquignols qu'on devrait tous mettre à la porte ?". Les intéressés apprécieront..."Mort aux cons"Outre sa sortie de septembre, la socialiste avait déjà critiqué la hausse de la TVA dans les transports le 11 octobre sur RTL. "Bertrand Delanoë a pris des mesures en lien avec les présidents des groupes politiques de la gauche à Paris, pour amortir le choc fiscal national sur la situation des Parisiens", avait-elle expliqué. Et elle avait également critiqué le 4 février, dans un entretien au site d'information gay et lesbien Yagg, le recul du gouvernement sur la loi famille. "Je regrette ce recul du gouvernement que j'ai du mal à comprendre. Je suis extrêmement déçue", avait-elle déclarée. Depuis le début de la campagne, de nombreux candidats ont pris leur distance avec le gouvernement par des biais divers et variés....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le vendredi 28 mar 2014 à 00:09

    Bravo la gauche. Même vos candidats critiquent vos méthodes. L'autre adopté de placé d'office pour les écolos (sénateur à 7 000€ par mois), même l'ane à Paris...(Hidalgo fustige le gouvernement de "Branquignols)" et maintenant glandouile en appel au général de Gaulle.

  • frk987 le jeudi 27 mar 2014 à 13:19

    Quand on n'est pas d'accord on démissionne et l'on rend sa carte, on verra s'il est élue sur ses seules compétences autres que ses relations avec FH.

  • jfvl le jeudi 27 mar 2014 à 12:22

    c'est ce qui s'appelle cracher dans la soupe !

  • brenot le jeudi 27 mar 2014 à 11:56

    Elle est socialiste comme ces branquignols.