Municipales 2014 à Forbach - Philippot : "Manuel Valls est un boulet"

le
0
Le bras droit de Marine Le Pen croit en ses chances de victoire à Forbach.
Le bras droit de Marine Le Pen croit en ses chances de victoire à Forbach.

Pendant que la tête de liste investie par le Front national dans le 6e arrondissement de Paris propose de "concentrer" les Roms dans des camps, le bras droit de Marine Le Pen, Florian Philippot, en pleine campagne pour les municipales à Forbach (Moselle), veut recréer le lien social "qui s'est distendu" dans la ville. Après avoir fait de bons scores lors des derniers scrutins dans la région, le numéro deux du Front national est en tête au premier tour dans les sondages et au coude-à-coude avec Laurent Kalinowski, l'actuel maire socialiste, qui l'a déjà battu lors des législatives. Entretien sur place avec l'apôtre de la dédiabolisation du parti des Le Pen. Le Point.fr : Pourquoi avoir choisi un parachutage à Forbach ? Florian Philippot : J'aurais pu choisir n'importe quelle ville. Mais je viens du Nord où les problématiques sont très proches de celles de Forbach. C'est un bassin minier qui a fermé. Et je me suis déjà présenté aux législatives ici. J'ai fait un bon score au premier tour (26,34 % des voix) et au deuxième (46,30 %). J'ai formé un réseau et des amitiés. Pourquoi le FN est-il en tête dans les sondages à Forbach ? Notre implantation est réussie, car nous avons la meilleure équipe municipale de la campagne. Nous avons imposé cette configuration dans le paysage politique. L'UMP est hors jeu, alors qu'on est dans une ville traditionnellement de droite. Quelles sont vos principales...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant