Municipales 2014: à Dijon, une campagne contre les «troubles de l'élection»

le
0
La ville mise sur l'humour pour encourager les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales.

Un pouce levé comme sur une page Facebook et un jeu de mot polisson, la mairie de Dijon a lancé ce jeudi une campagne d'affichage décalée pour inciter les citoyens à s'inscrire sur les listes électorales. «Troubles de l'élection? Ça se soigne...», annonce la mairie, qui va décliner le slogan sous forme d'affiches, de flyers et sur le site Internet de la ville «jusqu'à la fin de l'année»,.

«Certains vont dire que c'est gonflé mais au moins, on va en parler», s'est félicité le sénateur maire PS de Dijon, François Rebsamen. La ville est habituée aux campagnes un brin provocatrices. En 2011, elle parodiait les messages sanitaires des paquets de cigarettes et affichait en lettres majuscules: «Ne pas s'inscrire sur les listes électorales tue la démocratie.»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant