Municipales 2014 : voter en prison, mission impossible ?

Le Point le 17/03/2014 à 10:53
2
Les Robins des lois se battent pour l'installation de bureaux de vote dans les prisons (photo d'illustration).
Les Robins des lois se battent pour l'installation de bureaux de vote dans les prisons (photo d'illustration).

Les prisons françaises détiennent un triste record : celui du taux d'abstention. Seuls 544 détenus ont voté lors des dernières élections municipales en mars 2008. Lors du second tour de l'élection présidentielle, ils n'étaient que 1 980 à avoir participé au scrutin, soit 4 % de la population carcérale. Peu de Français le savent, mais depuis 1994 une condamnation n'entraîne plus automatiquement la perte des droits civiques. Pour 50 000 prisonniers en droit de voter, seuls 1 609 en sont privés. "Les détenus eux-mêmes ne connaissent pas leurs droits. Ils sont convaincus que leur condamnation entraîne la perte de leurs droits civiques", explique François Korber, délégué général des Robins des lois, une association qui défend les prisonniers. Comme tous les électeurs, les détenus avaient jusqu'au 31 décembre pour s'inscrire sur les listes électorales. Mais voter en prison relève du chemin de croix tant les démarches sont "horriblement compliquées : le détenu doit d'abord réclamer sa carte d'identité au service des fouilles. Il s'inscrit ensuite dans sa commune de résidence ou dans celle de son établissement pénitentiaire", poursuit-il. Reste le plus difficile, trouver un proche qui accepte de glisser le bulletin dans l'urne le jour J. Encore plus rare à obtenir, une dernière solution s'offre au prisonnier : l'autorisation de sortie. Le 6 mai 2012, lors du second tour de la présidentielle, seuls 352 prisonniers en avaient...

Lire la suite sur Le Point.fr

Réagir 2
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8951316 il y a 6 mois

    Taubira à la manoeuvre sort de ce corps !!

  • M3182284 il y a 6 mois

    Les prisonniers votent? Remarquez, les roumains illégaux de Saint Denis ont bien reçu leurs 88 cartes d'électeurs.....Moi je vote avec mes pieds, mes capitaux me précèdent.