Multiplication des vagues de chaleur en France pour 2085

le
0
La montée des températures est largement imputable au réchauffement climatique.
La montée des températures est largement imputable au réchauffement climatique.

Une augmentation nette des températures est à prévoir pour l'horizon 2085 selon Météo France.



Les températures de l'hexagone pourraient bien monter très visiblement pour 2085. Il faudra rajouter à nos normales saisonnières de 2 à 3 degrés Celisius supplémentaire, transfigurant par la même notre beau paysage français. Un grand nombre de secteur, et notamment l'agriculture et le tourisme, devront s'adapter à cette météo de demain qui nous est prédit par le nouveau portail internet de Météo France et du Ministère de l'Écologie, Drias le futur du climat.


D'ici 2035, l'Est de la France verra sa plage de jours aux températures anormalement élevées monter entre quarante et cinquante, pour atteindre les quatre-vingts jours en 2085 sur une bonne moitié du territoire. Les pluies se feront également plus rares, de 60 à 130 jours par an. Cela aura pour effet inévitable d'obliger à vider lesnappes phréatiques pour pouvoir maintenir notre niveau d'agriculture actuel et à se tourner vers des espèces demandant moins d'eau.



Lutter contre le réchauffement climatique


D'ici là, il n'est pas trop tard pour se lancer dans la lutte contre la pollution et, par extension, contre le réchauffement climatique. Notamment en multipliant les éco gestes qui permettront de freiner cette montée des températures. Les piscines privées, bien qu'elles seront très appréciables en cas de grosses chaleurs, seront un puits sans fond où les réserves nationales d'eau couleront. Ou alors installer un système de traitement de l'eau en circuit fermé.


La chaleur entraînera également inévitable la prolifération d'insectes nuisibles, parfois porteur de maladie. Le pollen se disséminera plus rapidement, accroissant les allergènes. Bref, certains pourraient dire que c'est un premier pas vers l'apocalypse, mais il suffit simplement de veiller à ce que cela ne se produise pas en commençant à réduire nos émissions de gaz à effet de serre.


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant