Mukwege veut "une ligne rouge contre le viol comme arme de guerre"

le
0

Le Dr Mukwege veut une "ligne rouge" contre le viol, cette "arme de guerre". Le viol est une "arme pas chère et efficace" qui détruit les femmes et les sociétés dans l'indifférence, dénonce le gynécologue congolais Denis Mukwege, infatigable porte-parole des victimes de violences sexuelles, qui publie mercredi 26 octobre son autobiographie. Durée: 01:52

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant